Forum dédié aux mordus de Dogues Allemands et à leur éducation
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la surdité

Aller en bas 
AuteurMessage
shalimar
Invité



MessageSujet: la surdité   Mer 3 Mai - 22:13

Une prédisposition pour la surdité a été mise en évidence :

chez les races de chiens qui portent le gène « merle » (Collie, Danois harlequin, Border Collie, Berger des Shetlands,…)

Chez les chiens porteur de gène pie (Bull terrier, Dalmatien, English Setter).

Chez les races de chats ou de chiens aux yeux bleux et à robe blanche.

En tout, plus de 40 races de chiens ont été impliquées dans une surdité héréditaire. L'incidence de la surdité congénitale est particulièrement élevée chez le Dalmatien. Sur plus de 3500 Dalmatiens testés à l'Animal Health Trust depuis 1992, le diagnostic de surdité unilatérale et bilatérale a été établi dans 15.3 p.cent et 6.6 p. cent des cas. Le processus génétique de transmission de ce type de surdité est encore inconnu : une origine autosomale multifactoirelle à pénétrance incomplète est suspectée.

COMMENT DEPISTER UNE SURDITE CONGENITALE
La fonction auditive est présente lorsque les conduits auditifs sont ouverts au milieu environnant : chez le chien, à l'âge de 12 à 14 jours, chez le chat, à 5 jours. Cette fonction sensorielle subit une maturation rapide durant les premières semaines de vie, pour atteindre un niveau adulte à l'âge de 20 jours chez le chien, et 30 jours chez le chat.

LE DEPISTAGE CLINIQUE
En médecine vétérinaire, le dépistage clinique d'une surdité repose surla simple observation d'une réponse comportementale à un stimulus acoustique. Cette méthode est inadaptée au dépistage précoce des chiots atteints de surdité congénitale et au dépistage des surdités unilatérales.

LE DEPISTAGE ELECTROPHYSIOLOGIQUE
Ce dépistage est réalisé par l'étude des potentiels auditifs évoqués P.E.A. du tronc cérébral. Cette technique permet d'obtenir des résultats objectifs sur la fonction auditive, et de détecter les animaux atteints de surdité unilatérale, de surdité bilatérale ou non atteints. C'est une aide précieuse pour la sélection des chiots destinés à la vente, ou des chiens candidats à la reproduction.

ANATOMIE DE L'OREILLE ET LA PERCEPTION AUDITIVE
L'oreille interne est un système de labyrinthe de vésicules et de canaux membraneux au sein de cavités situées au niveau de l'os pétreux qui constituent le labyrinthe osseux. Son contenu est liquide, contrairement à celui de l'oreille externe qui est aérien. Elle renferme deux organes sensoriels différents : la cochlée (fonction auditive) et l'appareil vestibulaire (récepteur de la position et des mouvements de la tête).

La cochlée, dont le contenu est liquidien, est en communication avec l'oreille moyenne par la fenêtre ronde et par la fenêtre ovale, sur laquelle s'applique l'étrier. Elle est divisée en trois compartiments, par la membrane de Reissner et par la membrane basilaire qui supporte l'organe de Conti (organe récepteur neuro-sensoriel de l'audition. 1 le canal cochléaire, rempli d'endolymphe, est délimité par la strie vasculaire (responsable de la production d'endolymphe), par la membrane de Reissner et par la membrane basilaire. 2 la rampe vestibulaire, remplie de périlymphe, est située au-dessus de la membrane de Reissner. 3 la rampe tympanique, remplie de périlymphe, se trouve au-dessous de la membrane basilaire.

L'organe de Conti comporte deux types de cellules sensorielles mécanoréceptrices : 1 les cellules ciliées internes, qui assurent la transduction de l'excitation mécanique en une information nerveuse interprétable par les centres auditifs cérébraux. 2 les cellules ciliées externes, qui ont un rôle essentiellement mécanique d'amplification de l'intensité sonore et de filtrage de la fréquence.

La perception auditive La formation d'une onde acoustique a lieu en plusieurs étapes : 1 lorsque l'étrier appuie sur la fenêtre ovale, une onde de pression apparaît dans la périlymphe de la rampe vestibulaire et se transmet à la membrane basilaire, qui se déplacera vers le haut (rampe vestibulaire) et vers le bas (rampe tympanique). Les vibration sonores sont ainsi transmises de la chaîne tympano-ossiculaire à la cochlée sous forme d'ondes de pression. 2 ces ondes sont à l'origine de la déflection des cils des cellules ciliées de l'organe e Conti. Il en découle une dépolarisation des cellules ciliées internes, qui entraîne la libération d'un neurotransmetteur dans les synapses des fibres auditives afférentes, et l'initiation du potentiel d'action sur les voies nerveuves de l'audition. 3 les potentiels d'action sont transmis au cortex auditif

Les vibrations sonores varient en fonction de la fréquence du son qui stimule l'oreille : pour chacune d'elles, l'amplitude de la vibration de la membrane basilaire augmente progressivement, à partir de la base de la cochlée jusqu'à un point maximum pour décroître ensuite très rapidement. Chaque fréquence est ainsi représentée par une enveloppe des déplacements de la membrane basilaire. Le point d'amplitude maximale est d'autant plus rapproché de la base de la cochlée que le sont stimulant est aigu.

COMMENT UN SON EST PERCU ET ANALYSE : LES VOIES DE L'AUDITION
1 Conduction et propagation des ondes sonores du milieu aérien de l'oreille externe au milieu liquidien de la cochlée via la chaîne tympano-ossiculaire. 2 Transduction mécano-électrique : conversion de l'onde mécanique en énergie électrique (potentiel d'action) par les cellules réceptrices de la cochlée. 3 Transmission des potentiels d'action : propagation des potentiels d'action par les voies nerveuses de l'audition à partir de la cochlée jusqu'au cortex auditif.

LE PRINCIPE DE LA MESURE DES POTENTIELS EVOQUES AUDITIFS
Les potentiels auditifs évoqués (P.E.A) du tronc cérébral correspondent à l'enregistrement par des électrodes de surface de l'activité électrique induite par une stimulation acoustique. Les structures qui répondent à ces stimulations sont la cochlée, le nerf auditif et les premiers relais des voies nerveuses au sein du tronc cérébral. Le signal électrique recueilli est de très faible amplitude : il nécessite une amplification de l'ordre de 100 000 à 500 000.

La surdité congénitale peut être bilatérale ou unilatérale. Elle peut résulter d'une agénésie partielle ou totale de l'organe de Conti, du ganglion spiral et des noyaux cochléaires, ou d'une dégénérescence de la strie vasculaire secondaire à une absence de cellules pigmentées. Dans ce cas, la diminution de la production d'endolymphe est à l'origine d'une dégénérescence des cellules ciliées neuroréceptrices de l'organe de Conti. Le processus dégénératif débute à la naissance, mais la surdité ne se développe qu'après les premières semaines de vie chez la plupart des individus atteints (3 à 4 semaines chez le Dalmatien). Le développement de la fonction auditive est normal jusqu'à cette période post-natale. Le mécanisme de transmission de la surdité est encore inconnu.

Le test PEA est la seule méthode à 100% fiable pour déterminer si un chien est sourd ou non (ou pour mesurer le niveau de surdité dont il est atteint). Ce procédé utilise un ordinateur spécial qui enregistre l'activité cérébrale en réponse à une stimulation sonore. C'est le même test qui est utilisé pour vérifier l'audition chez les enfants. On peut donc dire que le test ne mesure pas pleinement la champ auditoire canin, mais il vous dira si votre chien a une audition qui se situe dans le champ auditif humain normal. (Certains chiens ressortiront comme sourds ; il pourront toutefois entendre des sons très haut perchés, mais ne pourront pas entendre notre voix)

Ce test est indolore. Il peut être effectué chez tout chiot âgé de plus de 6 semaines. En effet, les canaux auditifs d'un chiot ne s'ouvrent pas avant deux semaines. Pour le test, on émet un son dans l'oreille du chien grâce à des écouteurs en mousse qui sont introduits dans l'oreille ou grâce à un casque. Ensuite, un enregistrement de la réponse du cerveau est réalisé. Chaque oreille est testée séparément. Le test ne dure généralement pas plus de 15 minutes. Il ne nécessite pas de sédation - bien que cette dernière soit recommandée - car le chiot ou le chien adulte est manipulé et peut donc s'agiter pendant l'examen.

En règle générale, c'est le seul test auditif auquel un chien ne peut pas tricher. De plus en plus d'éleveurs, notamment ceux élevant des races « à risques » comme le Dalmatien ou le Bull Terrier, pratiquent ce test.
Revenir en haut Aller en bas
ramsese

avatar

Nombre de messages : 2031
Age : 47
Localisation : Hastière

MessageSujet: Re: la surdité   Mer 3 Mai - 23:37

La surdité est un handicap important certe
Il n'en reste pas moins que ces chiens sourds sont dignes de recevoir notre amour et surtout d'en donner.
Le chien sourd demande un maître disponible (très disponible) et qui connaît très bien les règles d'éducation (une main de fer dans un gant de velour)
Le chien sourd n'a qu'un maître, et lui sera fidèle.
Il faudrait vérifier l'absence de surdité chez le chiot d'élevage Blanc, un éleveurr consciencieux fera le test.

Un site à visiter: http://membres.multimania.fr/cleis/

Ramsese
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la surdité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème de sourdité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les dogues allemands :: Coin véto-
Sauter vers: